Fandom

ZeldaWiki

Shigeru Miyamoto

3 574pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager


Shigeru Miyamoto (宮本 茂 Miyamoto Shigeru), né le 16 novembre 1952, est un créateur japonais de jeu vidéo. Il est le créateur des franchises Super Mario, Donkey Kong, The Legend of Zelda, Star Fox, F-Zero et Pikmin pour le compte de Nintendo. Il a également supervisé de nombreux titres édités par Nintendo et développés par d'autres studios. Il est actuellement directeur général de Nintendo EAD.

Shigeru Miyamoto est considéré comme une des plus grandes figures du jeu vidéo, parfois surnommé le « Spielberg des jeux vidéo ».

BiographieModifier

Né le 16 novembre 1952, à Sonobe, il se passionne très tôt pour le dessin, la musique, et les marionnettes. À 17 ans, il entre au Kanazawa Municipal Arts and Grafts College, où il passe 5 ans avant de décrocher son diplôme en 1974. Il suivit une formation de designer industriel, et dessina notamment des porte-manteaux (en forme d'éléphants). Engagé par Nintendo comme directeur artistique en 1977 (par Hiroshi Yamauchi), il commença à s'intéresser au design des bornes d'arcade. En trois mois, il inventa Donkey Kong, jeu d'arcade dont il conçut le boîtier et dirigea la conception. Ce fut un énorme succès qui permit à Nintendo de s'implanter en Amérique. Il prit ensuite la direction de l'unité R&D4 (renommée EAD), chargée du développement de jeux. Polyvalent (compositeur de musique, développeur, designer, responsable de certains projets), il sait toutefois déléguer, en abandonnant par exemple son rôle de compositeur, notamment au profit de Kōji Kondō dès Mario Bros. Il prend une part incontestable dans la réussite de Nintendo.

Son œuvre marqua le jeu vidéo dans tous ses domaines, avec des jeux comme Super Mario Bros., le jeu le plus vendu de tous les temps, Super Mario 64, qui est un grand classique du jeu de plate-forme 3D ayant révolutionné son genre, la série des Mario Kart, sans oublier l'une des sagas les plus populaires du jeu vidéo, The Legend of Zelda ainsi que sa grande implication dans le développement de Goldeneye, FPS culte de la Nintendo 64 et l'un des plus vendus au monde. Dans le domaine du jeu lui-même, il a créé la vue de dessus ou scrolling vertical. Dans Donkey Kong, le joueur peut anticiper les mouvements, ce qui était une nouveauté.

Non content de s'attribuer les plus gros succès vidéoludiques de la firme, Miyamoto s'implique dans la conception des consoles avec le dessin des manettes de Nintendo 64, GameCube et la conception de la Super Nintendo. Parmi les avancées du jeu vidéo où il joua un rôle important, on trouve : création des sauvegardes sur cartouche, boutons sous les index (L et R), gâchette, vibrations (ajoutées à la manette par un boîtier externe).

Avec Hiroshi Yamauchi, il incarne la conception Nintendo des consoles : « On ne crée pas les produits en fonction de la console, mais la console en fonction des produits. ».

En mars 2006, il reçoit l'insigne de Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres des mains de Renaud Donnedieu de Vabres, alors ministre français de la Culture et de la Communication, en même temps que Michel Ancel et Frédérick Raynal.

En 2007, il a été nommé parmi les personnes les plus influentes de l'année par les lecteurs de Time Magazine, et il fut classé l'année suivante en première position.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Un wiki au hasard