Fandom

ZeldaWiki

The Legend of Zelda : Four Swords

2 975pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.



The Legend of Zelda: Four Swords (Zeruda no Densetsu Kamigami no Toraifōsu to Yottsu no Tsurugi, litt. La Légende de Zelda : La Triforce des dieux et les 4 épées) est un jeu sorti en mars 2003 en Europe sur Game Boy Advance, avec la réédition du jeu A Link to the Past. Il s'agit du neuvième jeu de la série. Ce jeu servira plus tard de base pour Four Swords Adventures.

HistoireModifier

Attention spoilers: Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.

L'histoire de Four Swords se déroule, d'après Hyrule Historia, après les événements de The Minish Cap.

Vaati, le mage du vent, a été banni du royaume d'Hyrule qui est désormais en paix, et fait maintenant partie de la légende. On raconte que lorsque qu'il apparut et kidnappa plusieurs jeunes filles, un jeune homme, muni seulement d'une épée, réussit à sceller le mage à l'intérieur de cette épée. D'un simple coup, le héros voyait son corps divisé en quatre êtres distincts, et c'est pourquoi cette épée fut nommée l’Épée de Quatre. On construit un sanctuaire pour la protéger et pour conforter le sceau qui retenait Vaati.

A l'époque où se déroule l'histoire, Zelda, Princesse d'Hyrule, a pour tâche de veiller sur le sceau. Alors qu'elle ressent un affaiblissement du sceau, elle appelle son ami Link, et ils se rendent ensemble dans le sanctuaire. Il est déjà trop tard, car Vaati s'est échappé et enlève Zelda. Link n'a pas d'autres choix que de s'emparer de l'Epée de Quatre pour partir l'affronter.

Link doit traverser trois régions d'Hyrule: la mer d'Arbres, la cave Croulante et la montagne de la Mort. Il doit y trouver les trois grandes fées, qui lui remettent, en échange de rubis, les trois clés permettant d'accéder au palais du Mage du Vent. Link peut alors engager le combat avec Vaati et le vaincre une bonne fois pour toutes.

Fin du Spoiler.


Système de jeuModifier

Dans la version originelle, sur Game Boy Advance, deux jeux sont rassemblés dans une seule cartouche. Ce jeu, nommé The Legend of Zelda : A Link to the Past & Four Swords inclut, en effet, une réédition d'A Link to the Past sorti à l'origine sur Super NES, et Four Swords qui est quant à lui totalement inédit.

Le multijoueurModifier

L'une des grandes spécificités de ce jeu réside dans le fait qu'il n'est jouable qu'en multijoueur jusqu'à quatre maximum: les joueurs doivent chacun brancher un câble Link à leur GBA, afin de pouvoir se connecter entre eux. De ce fait, il s'agit du premier Zelda qui inclut un mode multijoueur (cette idée sera plus tard reprise dans d'autres opus). Ainsi, le gameplay en lui-même a été adapté de manière à obliger les héros à s'entraider: on retrouve notamment de grosses pierres, qui ne peuvent être soulevées que par deux héros ou plus. De même, certains
Deux gros interrupteurs. Les quatre Links doivent marcher dessus pour les enclencher
interrupteurs au sol sont très gros, et tous les Links qui jouent doivent se poser dessus, pour pouvoir les enclencher. Il existe de même des murs qui ne peuvent être brisés que lorsque les Links collaborent en donnant des coups d'épée ensemble, et des torches qui s'allument si deux héros donnent un coup d'épée dessus. Les combats de boss exploitent eux aussi cette spécificité: en effet, les vaincre requière toujours la collaboration des différents héros. On retrouve également des ennemis spécifiques à cet opus, qui ne reviennent dans aucun autres, et qui ne peuvent être vaincus que si les Links s'unissent: c'es
Un Nokkun. L'un des Links doit l'attraper, et le lancer à un autre Link pour que ce dernier le frappe en vol
t le cas notamment des Nokkuns (ennemi à gauche sur cette page).

Un stage du palais de Vaati. On retrouve des blocs colorés, qui ne peuvent être empruntés que par le Link qui a la même couleur. On retrouve aussi un gros bloc, que deux Links assemblés peuvent pousser.
On retrouve, dans les stages en eux-mêmes, des éléments qui amènent à un gameplay multijoueur: les wagonnets par exemple, que l'on peut trouver à la montagne de la Mort ou à l' mer d'Arbres, ne peuvent bouger que si deux héros s'unissent pour actionner le balancier. Il existe aussi des ennemis qui peuvent piéger les héros: les Sorciers sont capable de les geler, et les Gibdo de les emprisonner dans une bandelette, mais heureusement, un Link libre peut aider un Link prisonnier à se libérer de tels pièges. De même, les Links peuvent se porter, et se balancer plus loin, et cela peut se révéler utile en certaines circonstances. On retrouve aussi des blocs de la couleur des héros (vert, bleu, rouge ou violet). Seul le Link de la couleur correspondante peut marcher sur ces blocs, alors que les autres ne peuvent pas.

Les stagesModifier

L'un des niveau disponibles pour la mer d'Arbres. Il en existe d'autres, et celui-ci ne sera pas forcément sélectionné.
Les stages de ce jeu diffèrent énormément de tous les autres lieux de la saga (y compris ceux appartenant à des jeux sortis ultérieurement). En effet, chaque stage (il y en a quatre dans le jeu) est composé de deux terrains pris au hasard dans une base de donnée, et d'un combat de boss, qui lui, reste le même. En effet, les deux niveaux normaux d'un stage sont toujours pris au hasard, et il en existe plusieurs. De ce fait, il n'existe pas de tracé type pour finir le jeu, étant donné que celui-ci différera pour chaque joueur.



Certains niveaux sont ouverts: ils offrent l'opportunité aux Link de partir un peu dans n'importe quelle direction. Les différents joueurs ne sont alors pas obligés de se suivre, et ils peuvent chacun partir d'un côté afin de chercher une issu pour quitter le niveau. À l'inverse, d'autres niveaux sont plus rectilignes, et le chemin à suivre est alors évidents. Ces derniers types de niveaux présentent souvent des phases de combats contre des ennemis, alors que les autres présentent plus des phases de recherche.

Chaque fin de niveau comprend un téléporteur (pour que les héros puissent passer au niveau d'après), ainsi qu'un réceptacle de cœur. Les réceptacles complémentaires aux trois de départ restent effectifs pendant tout le stage, mais ils disparaissent une fois le stage terminé.

Le Palais de VaatiModifier

Le palais de Vaati est le dernier stage du jeu. Il existe aussi plusieurs tracés, mais tout de même moins que pour les trois autres stages. Cependant, le palais de Vaati présente une autre spécificité remarquable: il comprend trois portes d'entrée.

Les trois portes
À la base, seule la porte argentée peut être franchie. Elle conduit à deux niveau normaux, plus le combat de boss. Après avoir terminé le jeu, le jouer peut recommencer une partie, et obtenir dans les stages précédents, des clés plus précieuses. Les zones sont les mêmes mais les boss sont un peu différents. Récupérer trois clés d'or permet d'accéder à une partie différente du palais de Vaati, qui se compose maintenant d'un niveau normal et d'un niveau repris d'un des trois stages précédents. Enfin, si les Links reviennent avec les trois clé du Héros, ils peuvent accéder à une dernière zone du palais, avec 12 niveaux, qui peuvent provenir de n'importe quel stage.

Les rubisModifier

Trois fragments de rubis
Autre spécificité de ce jeu, les rubis sont désormais essentiels: on les trouve assez facilement dans les stages (il n'est pas rare de trouver de gros rubis rouges qui valent 200 rubis verts assez fréquemment), et la limite est presque infinie (99.999). Les rubis sont très importants car, à chaque fois qu'un héros meurt, il doit payer une certaine somme de rubis pour être réanimé: cette somme, modeste au début, est d'abord de 50 rubis, puis elle augmente à chaque fois, jusqu'à atteindre un maximum de 500 rubis. Le compteur de rubis est commun aux quatre Links, qui ne doivent donc pas hésiter à en récupérer le plus possible pour pouvoir toujours être sauvés en cas de mort. À ce titre, on retrouve des rubis jaune un peu spéciaux dans ce jeu, appelés fragments de rubis. Ils peuvent apparaître de manière totalement aléatoire dans les stages lorsque Link coupe l'herbe, soulève un rocher, éclate un rocher ou un mur, ouvre un coffre ... en collecter quatre permet aux Links de gagner 500 rubis d'un coup, mais vu qu'ils apparaissent de manière aléatoire, les Links ne peuvent pas être assurés d'en trouver assez dans un stage donné.

À la fin de chaque niveau, les jeunes héros gagnent des rubis supplémentaires en fonction de leur rapidité et de leur nombre: s'ils ont été très rapides, ils peuvent remporter jusqu'à 1000 rubis. S'ils préfèrent prendre leur temps, ils gagnent tout de même un minimum de 50 rubis. De même, si deux joueurs jouent, cette somme est multipliée par 2; tandis ce qu'elle est multipliée par 4 s'ils sont trois, et par 8 s'ils sont quatre.


Les rubis servent aussi à obtenir des clés: les grandes fées donnent une clé d'Argent si les héros ont obtenus plus de 1000 rubis, une clé d'Or pour 3000 rubis ou plus, et une clé du Héros pour 5000 rubis ou plus.

De même, à la fin du stage avec un boss, le boss n'abandonne pas un réceptacle, mais une très grosse somme de rubis, pour traduire une fois de plus que les rubis sont essentiels dans les mécaniques du jeu.

Les objetsModifier

Un Chomp, un nouvel objet
Le système d'obtention et d'utilisations d'objets diffère beaucoup dans ce jeu, par rapport aux précédents opus sortis. Les quatre Link débutent toujours avec un simple bouclier, mais ils peuvent souvent trouver des podiums, avec des objets placés dessus. Un Link donné peut décider de changer d'objet, et de prendre celui du podium. Cependant, s'il fait cela, il repose l'objet qu'il a actuellement sur le podium, et l'échange avec celui qui était dessus. Les Links ne peuvent donc porter qu'un seul objet à la fois chacun dans ce jeu (cette idée sera reprise dans Four Swords Adventures). Ainsi, on retrouve souvent, dans les stages, des podiums sur lesquels sont posés l'objet ou les objets qu'il est judicieux d'utiliser pour avancer. De plus, certains objets ont également été pensés pour le multijoueur: les Magnéto-Gants typiquement, permettent à un Link de s'attirer vers une charge métallique, mais aussi d'attirer un autre Link à lui, ou au contraire de le repousser. On retrouve aussi un objet qui est inspiré de Toutou de Link's Awakening : le Chomp.

Système de jeu liéModifier

Four Swords présente aussi un système de jeu lié avec A Link to the Past, comme dans les opus précédents, Oracle of Ages et Oracle of Seasons. Cependant, ce système est bien moins marqué cette fois-ci, et également moins développé.


  • En premier lieu, l'attaque circulaire, dans ce jeu, n'est disponible qu'après avoir été débloquée dans A Link to the Past. Cependant, étant donné qu'elle s'apprend dans les premières minutes de jeu dans A Link to the Past, il est très courant que les quatre Link l'aient déjà de base en commençant une partie, si le joueur a un peu joué à A Link to the Past avant. De même, la puissante attaque Tourbillon se débloque elle aussi après que Link l'ait obtenue dans A Link to the Past.


  • À la fin de chaque stage le Link qui a collecté le plus de rubis reçoit une médaille du Courage. S'il en collecte 10, il débloque la quête de Q. Cogne dans A Link to the Past, qui lui permet de débloquer l'attaque tourbillon.


  • Si plusieurs joueurs finissent Four Swords (c'est-à-dire qu'ils viennent à bout du boss final), un nouveau donjon devient accessible dans A Link to the Past : le palais de l'épée de Quatre.

The Legend of Zelda : Four Swords Anniversary EditionModifier

The Legend of Zelda : Four Swords Anniversary Edition est une édition spéciale du jeu, qui a été disponible en téléchargement gratuit sur l'Eshop de la Nintendo DSi et de la Nintendo 3DS entre le 28 septembre 2011 et le 20 février 2012. Il a également été disponible gratuitement sur l'eShop de la 3DS pendant une courte période de temps, entre le 30 janvier 2014 et le 2 février 2014. Il a été développé par Grezzo. Cette nouvelle version inclut les changements suivants:


  • Il est désormais possible de jouer au jeu en mode solo. Pour cela, le joueur, qui doit tout de même choisir la couleur du Link qui l'accompagnera, contrôl
    Une portion du royaume des Souvenirs
    e les deux héros simultanément: en appuyant sur un bouton, il peut passer de l'un à l'autre. Seul le Link actif peut recevoir les dégâts, alors que celui qui ne bouge pas ne subit rien. En outre, il y a maintenant un sifflet, qui permet à un Link d'appeler son compagnon, qui se téléportera jusqu'à lui, et le suivra.
  • Le mode multijoueur est toujours disponible, mais nécessite maintenant une connexion sans fil, plutôt qu'une câblage avec un fil spécial.
  • Tous les éléments de jeu lié avec A Link to the Past disparaissent, puisqu'il est évidemment impossible de lier les deux jeux.
  • L'attaque circulaire est acquise de base.
  • Deux nouveaux stages font leur apparition: le royaume des Souvenirs et l'épreuve du Héros. Le royaume des Souvenirs se débloque une fois le jeu terminé une fois, et l'épreuve du héros une fois 30.000 rubis amassés. Le royaume des Souvenirs comprend trois stages, qui se déroulent dans des lieux typiques d'A Link to the Past, de Link's Awakening et de The Legend of Zelda. Terminer cette épreuve est nécessaire pour débloquer l'épée de Légende, qui permet aux Link de tirer des rayons de vie et d'avoir une meilleure puissance d'attaque. Enfin, terminer l'épreuve du Héros sert à débloquer l'attaque tourbillon.
  • Certaines musiques ont été réorchestrées. De même, certains effets sonores ont été modifiés.

Influences du jeuModifier

Bien que Four Swords ait été développé assez rapidement par un éditeur autre que Nintendo, Flagship, il aura tout de même eu une certaine influence sur d'autres jeux de la saga: tout d'abord, il est le jeu qui a introduit le personnage de Vaati, un antagoniste récurrent de la série, qui apparaît en tout dans trois jeux. Il a aussi introduit l'épée de Quatre. De même, Nintendo s'est servi d'idées présentes dans Four Swords, et les a ré-exploitées afin de sortir un tout nouveau jeu Gamecube: The Legend of Zelda : Four Swords Adventures, qui reprend un grand nombre de mécaniques, et qui réutilise le personnage de Vaati, ainsi que l'épée de Quatre.

C'est aussi ce jeu qui a introduit les quatre Links de quatre couleurs différentes, qui reviendront par la suite dans Four Swords Adventures, mais aussi dans Phantom Hourglass et Spirit Tracks.

Flaship, qui a édité ce jeu, réutilisera d'ailleurs les mêmes graphismes, afin de développer un nouveau jeu plus complet et plus ambitieux, pour la GBA: The Minish Cap.

Ce jeu est considéré comme faisant partie intégrante de la saga: il a donc sa place dans la timeline d'Hyrule Historia, et les événements relatés sont considérés comme officiels.

Sur le réseau Fandom

Un wiki au hasard